Actualités_

Des news, des articles, des coups de coeurs et des innovations qui questionnent le design au service de la santé et l'accessibilité

Face à l'afflux de patients dès l'entrée en crise du coronavirus, de nombreux hôpitaux et établissements de soin ont rencontré des difficultés d'approvisionnement d'outils médicaux et de protection pour les soignants : masques, lunettes, visières ou encore surblouses. Cette situation sanitaire sans précédent a mis en lumière le rôle crucial que peuvent prendre les fablabs à l'hôpital dans ces situations d'urgence. Le Fablab de l'hôpital Bicêtre - Groupe Hospitalier Paris-Saclay APHP, a mis en oeuvre un partenariat entre l'hôpital et l'Atelier Lazar Cuckovic Couture pour la confection de surblouses à l'usage des soignants. Labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant, l'atelier Lazar Cuckovic est un atelier de confection pour les Maisons de Haute Couture (Saint-Laurent, Givenchy, Dior

Le design et l’ergothérapie sont des pratiques très liées et tout à fait complémentaires dans une démarche d’innovation. Le designer conçoit des solutions répondant à des problèmes d’usages d’un groupe d’utilisateurs en s’appuyant sur plusieurs expériences individuelles, l’ergothérapeute conçoit des solutions visant à maintenir, retrouver ou développer les capacités d’un patient pour la réalisation de ses activités. Tous deux tiennent compte des habitudes de vie et de l’environnement d’un utilisateurs ou d’un groupe d’utilisateurs pour concevoir une solution (un objet, un service, une solution organisationnelle ou un système). La différence est que l’ergothérapeute est expert de l’objet en santé, de l’aide technique et de la médiation par l’objet / le designer est l’expert de l’objet en général, de sa conception et de son usage.